Parachat Kora'h


Cours de Rav Yehia Benchetrit:

Tout le monde peut se tromper !

Cours vu 197 fois
Cours de Rav Yehia Benchetrit:

Tout le monde peut se tromper !

Cours vu 197 fois


Bannière
Bannière

La Tsédaka envers des personnes incorrectes

Halakhot Quotidiennes


Une personne qui transgresse une des Mitsvot de la Torah et ne fait pas Téchouva, par exemple un homme qui a conscience de l’interdiction de se raser à la lame, et qui – malgré tout – se rase la barbe à la lame. Ou bien une personne qui transgresse le Chabbat tout en ayant conscience de l’interdiction de transgresser le Chabbat, il n’y a pas de Mitsva de donner de la Tsédaka à une telle personne. Par contre, une personne qui transgresse des fautes sur lesquelles de nombreuses personnes trébuchent parce qu’ils n’ont pas pleinement conscience de leur gravité, il est encore une Mitsva de donner de la Tsédaka à une telle personne si elle en a besoin. Par exemple, une personne qui trébuche parfois sur la faute du Lachon Hara’ (médisance) – faute qui est malheureusement souvent piétinée par de nombreuses personnes, même pratiquantes – il y a malgré tout une Mitsva de donner de la Tsédaka à une telle personne.

Il est dit dans le livre du prophète Irméiya (Jérémie) (chap.18) au sujet des habitants de ‘Anatott - qui étaient des Récha’im (impies) et qui persécutaient Irméiya - : « Toi Hachem, tu connais leur complot… qu’ils échouent dans leur entreprise, lors de ta colère, agis envers eux. »

Nos maîtres expliquent ce verset dans la Guemara Bava Kama (16b) :

Lire la suite : La Tsédaka envers des personnes incorrectes

 
Bannière