Parachat Behar
Inscrivez vous à la newsletter pour connaitre toutes les nouveautés de votre site!
captcha 

Le goutte-à-goutte israélien qui irrigue le riz bio en Californie

Israël Technologies


En Californie, la sécheresse est une préoccupation constante des producteurs car cette région produit un tiers des fruits et légumes des Etats-Unis. « L’eau est devenue tellement rare que les exploitants vont la puiser non pas dans la nappe phréatique, mais dans des nappes souterraines bien plus profondes, enrichies à l’époque de l’âge de glace », expliquait en novembre dernier le journaliste de France 2 Jacques Cardoze. Israël Science Info souligne : l’expérience que vont mener l’Université Ben Gourion du Néguev et Netafim USA* pour aider les exploitations agricoles Lundberg, en partenariat avec le Ranch Conaway, pour réduire leur consommation d’eau nécessaire à la culture du riz bio sans OGM, est donc d’une importance capitale. Cette démarche d’agriculture durable mise sur l’expertise israélienne dans les technologies de l’eau, l’irrigation au goutte-à-goutte enterré, et va démarrer ce printemps à Woodland (Californie).

« Ce sera la toute première utilisation du goutte à goutte aux États-Unis pour la culture du riz», explique Kyriakos Tsakopoulos, PDG de Conaway, un ranch de 17 000 ares (environ 70 km2). Il précise : « Nous ne pouvions rêver meilleurs partenaires : l’institut Zuckerberg de recherche sur l’eau à l’Université Ben Gourion et Netafim USA possèdent tous deux l’expérience de la culture du riz dans les régions arides. Les autres fermes pourront s’inspirer de cette expérience et ainsi économiser d’énormes quantités d’eau en Californie si cette technique est largement adoptée ».

Ce projet va évaluer si le riz peut être cultivé efficacement avec l’irrigation au goutte-à-goutte enterré. Un ensemble de tuyaux amènera l’eau directement à la racine de la plante, ce qui permettra de réduire la consommation d’eau, d’utiliser moins d’engrais et de mieux contrôler les mauvaises herbes.

« En tant que partenaire dans ce projet d’avant-garde, nous espérons que ce concept pourrait fournir aux agriculteurs une forme révolutionnaire de production du riz non seulement en Californie, mais partout dans le monde », dit Bryce Lundberg, vice-président des Lundberg Family Farms, une entreprise familiale, l’un des plus grands producteurs mondiaux de riz biologique et de produits céréaliers à grains entiers. «Nous cherchons continuellement à mettre en œuvre de nouvelles technologies qui peuvent bénéficier aux producteurs et à promouvoir des pratiques agricoles durables. Nous espérons que ce projet mené avec les israéliens sera reproductible. »

Au cours des 18 derniers mois, le Pr Eilon Adar de l’Université Ben-Gourion du Néguev (BGU) s’est rendu plusieurs fois en Californie où il a rencontré les législateurs et les responsables des ressources en eau. Il leur expliqué « comment Israël, pays aride, a créé un excédent d’eau grâce aux innovations, aux politiques de gestion de l’eau efficaces et aux technologies israéliennes ».

* Filiale de Netafim, leader mondial du goutte-à-goutte. Récemment le fonds d’investissement Permira a acquis 61 % du capital de Netafim, société israélienne, sur la base d’une valorisation de 900 M$. Permira, société de capital-risque, possède douze bureaux en Europe, aux Etats-Unis et en Asie. Le kibboutz Hatzerim conserve 33 % du capital de Netafim (19 usines dans le monde, 3 en Israël, plus de 4 000 salariés).

Source: Science Info Israel