Parachat Vayetse

Prier pieds nus

Halakhot Quotidiennes


Question: Est-il permis de prier avec des sandales, ou même pieds nus?

Réponse: Celui qui prie doit prévoir un lieu digne pour prier. Il doit aussi apprêter ses vêtements avant de prier, ainsi que son corps et sa pensée, car il se tient devant le Roi des rois, Hachem.

Une tenue vestimentaire digne pour la prière
La Guémara Chabbat (9b) cite différentes notions selon lesquelles, le principe « apprête-toi à la rencontre de ton D., Israël » impose à l’individu de veiller à sa tenue vestimentaire lorsqu’il se tient devant le Roi de l’univers. En effet, l’homme se tient dans sa prière devant le Roi des rois, Hachem, et à ce titre, il se doit de veiller à ce que sa tenue vestimentaire soit belle, comme un homme qui se tient devant un roi.

La tenue vestimentaire dépend de l’usage local
C’est pour cela que le RAMBAM écrit (chap.5 des règles relatives à la prière, règle 5)

que l’on ne doit pas prier avec les pieds nus, car il n’est pas d’usage de se tenir devant une personnalité importante, un ministre ou un roi, en ayant les pieds nus.
Il ajoute à cela que la chose dépend de l’usage local : s’il est d’usage de se tenir devant des personnalités importantes uniquement avec des chaussures, il est interdit de prier sans chaussures. Mais s’il est d’usage de marcher pieds nus même en présence de grandes personnalités, il est permis de prier pieds nus.

Nos maîtres enseignent dans la Guémara H’aguiga (13b) :
« Il n’est pas correct de découvrir ses pieds devant son maître »
Cela signifie qu’il n’est pas digne du savoir vivre de découvrir les pieds en présence du Maître, qui est Hachem.

MARAN explique dans le Beit Yossef (chap.91) que le manque de savoir vivre en découvrant les pieds n’existe que dans un lieu où l’on a toujours l’usage de couvrir les pieds. Mais dans un lieu où il est d’usage de les découvrir, comme dans les pays arabes où l’on prie pieds nus (même les juifs), ceci ne pose aucun problème, puisque l’on a l’usage de se tenir ainsi même devant de grandes personnalités en permanence.
MARAN explique que la règle est ainsi selon tous les avis.

Particulièrement dans les pays d’orient où l’on avait l’usage dans de nombreux endroits de se déchausser avant de pénétrer à la synagogue (Chou’t du RIVACH chap.285 et le H’YDA dans Birké Yossef chap.151) par respect pour la synagogue, les gens sont autorisés dans ces endroits à prier pieds nus.
Par contre, dans un endroit où l’on a l’usage de marcher en permanence avec des chaussures, il est interdit de prier pieds nus.

Par conséquent, même pour le sujet de notre question, il est évident que dans un endroit où l’on a toujours l’usage de marcher avec des sandales, il est permis de prier avec des sandales. Cependant, de notre époque, il n’est plus d’usage - dans aucun endroit du monde - de marcher les pieds complètement nus, et il est certain que l’on n’a plus l’usage de se tenir en présence d’une grande personnalité en ayant les pieds nus. C’est pourquoi, il semble qu’il ne faut pas prier avec les pieds nus, même de notre époque.
Il n’y a pas de différence sur ce point entre le fait de prier seul et le fait de prier avec la communauté (Chabbat 10a), dans tous les cas on ne doit pas prier en ayant les pieds complètement nus.

Source: Halakha Yomit