Parachat Noah'
Bannière
Bannière

Sortir en promenade pendant la fête de Soukkot

Halakhot de Yom Tov


Question : Les personnes qui sortent en promenade pendant les jours de H’ol Ha-Mo’ed (demi-fête) de Soukkot, sont-elles exemptes de consommer leurs repas dans la Soukka?

Réponse : Nous avons appris dans la Guémara Soukka (26a) que « les voyageurs » sont exempts de la Soukka pendant leur voyage. Nos maîtres apprennent cette règle à partir d’un verset de la Torah : « Vous siègerez dans les Soukkot ». « Vous siègerez » comme vous « habitez ». Cela signifie que l’on doit se comporter vis-à-vis de la Soukka comme on se comporte vis-à-vis de notre maison. Or, il arrive parfois que l’on soit absent de la maison durant l’année, et que l’on consomme les repas à l’extérieur de la maison. Il en est de même pendant la fête de Soukkot, si l’on doit sortir de la maison et voyager vers un autre endroit, s’il n’y a pas de Soukka là où l’on se trouve, il est permis de consommer sans Soukka. Ainsi tranche MARAN dans le Choulh’an ‘Arouh’ (chap.640).


Cependant notre maître le Rav Ovadia YOSSEF z.ts.l écrit qu’il semble évident que nos maîtres n’ont autorisé à être exempt de la Soukka que lorsqu’on s’absente par obligation, par exemple, un homme qui part en déplacement par obligation professionnelle, ce qui représente aussi une Mitsva d’une certaine manière (Parnassa). Ce n’est que dans un tel contexte que nos maîtres se sont appuyés sur l’enseignement « Vous siègerez » comme vous « habitez », puisqu’il arrive qu’un homme quitte sa maison pour voyager par obligation. Mais lorsqu’on sort en promenade pendant la fête, il est certain que nos maîtres n’autorisent pas de s’exclure de la Mitsva de Soukka, car même au sujet de celui qui souffre du fait d’être sous la Soukka et qui en est donc exempt, le Maguen Avraham écrit (chap.640) que si la personne s’est elle-même causé cette souffrance, elle n’est pas exempte de la Soukka. A fortiori lorsqu’on sort en promenade, on ne peut s’exclure de la Mitsva de Soukka. (‘Hazon Ovadia-Soukka page 168).

Ainsi tranche également le Gaon Rabbi Chélomo Zalman OYERBACH z.ts.l (Mo’adim page 172), que les personnes qui sortent en promenade pendant la fête de Soukkot n’ont pas le statut de « voyageurs » exempts de la Soukka, car ces personnes ont le choix d’organiser leur promenade à un autre moment, et par conséquent, elles sont soumises à l’obligation de consommer sous la Soukka.

Il faut aussi éviter de sortir en promenade dans des endroits dépourvus de Soukka.


Source: Halakha Yomit


Bannière