Parachat Vayetse
Bannière

La gazinière pour Péssa’h

Halakhot de Pessah


Question: Comment faire pour Cachériser la gazinière de la maison ? Est-il permis durant toute l’année de placer du pain sur la grille de la gazinière?

Réponse: Nous avons déjà expliqué que tout ustensile utilisé durant l’année avec du ‘Hamets, et que l’on désire utiliser pour Péssa’h, doit être Cachérisé. Son procédé de Cachérisation correspond à son mode d’absorption du goût ‘Hamets. Pour exemple: Une marmite ayant cuit une soupe ‘Hamets, devra être introduite dans un très grand ustensile contenant de l’eau bouillante se trouvant encore sur le feu, et ainsi, « comme l’ustensile a absorbé, ainsi il le rejette » (« Kébol’o Ka’h Polto »).

Concernant la grille de la gazinière, sur laquelle on pose les plats à cuire sur

le feu, le RAMA (chap.451-4) écrit : « La grille nécessite Liboun (passage au feu jusqu’à rougissement) ».

Le Maguen Avraham explique qu’il arrive parfois que des aliments ‘Hamets débordent sur la grille, et dans ce cas, elle a absorbé du goût ‘Hamets, il sera donc interdit de l’utiliser pour Péssa’h sans la passer au préalable à la flamme jusqu’à rougissement.

Cependant, de nombreux décisionnaires s’étonnent des propos du RAMA sur ce point, car la grille se trouve en permanence au contact du feu, et de ce fait, à chaque fois où du ‘Hamets déborde il sera immédiatement brûlé sans que la grille n’ait eu le temps de l’absorber. (Maamar Mordé’haï chap.451 note 11 et d’autres …)

D’autres objectent encore contre le RAMA sur ce point:
En principe, nous ne plaçons pas de véritables aliments sur la grille, mais uniquement des marmites. Or, un goût alimentaire absorbé dans une marmite ou autre ustensile ne peut passer dans un autre ustensile se trouvant à proximité qu’au moyen d’un aliment ou d’un liquide.
Par exemple: Une marmite dans laquelle on a cuit une viande non-Cacher, qui se trouve à proximité d’une marmite dans laquelle on cuit une viande Cacher, la viande reste Cacher car la marmite dans laquelle elle a cuit n’a pas absorbé un goût interdit de la marmite non-Cacher, puisqu’il n’y avait pas d’aliment ou de liquide entre les deux pouvant transmettre le goût. (Issour Vé-Héter règle 31).

Il en est de même pour la grille de la gazinière, sur laquelle on place des marmites. Même si l’on supposait que la grille a absorbé un goût ‘Hamets durant l’année, présentement le goût ‘Hamets ne peut pas passer dans les marmites de Péssa’h, puisqu’il n’y a pas d’aliment ou de liquide entre la marmite et la grille.

Par conséquent, notre maitre le Rav Ovadia YOSSEF z.ts.l tranche dans la pratique (Hazon Ovadia nouvelle édition page 137) que selon l’usage des Séfaradim, il est suffisant de nettoyer la grille correctement et de verser de l’eau bouillante sur toutes ses surfaces à partir d’une bouilloire électrique lorsque l’eau est arrivée à ébullition. (Il est approprié de réaliser cette opération dans l’évier, après l’avoir Cachériser lui aussi). Ce moyen est une Céchérisation optimale pour la grille de la gazinière pour Péssa’h.

Mais les Achkénazim ont l’usage de s’imposer la rigueur sur ce point selon l’opinion du RAMA, et ils passent la grille de la gazinière à la flamme jusqu’à rougissement, ou bien ils achètent une grille spécialement pour Péssa’h, ou alors ils enveloppent la grille de papier aluminium épais.
Mais cette rigueur ne concerne que Péssa’h en raison de la gravité de l’interdit du ‘Hamets.
Par contre, durant toute l’année, même les Achkénazim s’autorisent à placer des marmites ou casseroles laits et de marmites viandes l’une après l’autre sur la grille.
(Mor Ouktsi’a chap.451 ; Chou’t Iguérott Moché sect.O.H vol.1 fin chap.124).

Nous apprenons à partir de là que selon le strict Din il est permis de placer une Pita ou du pain sur la gazinière durant toute l’année, lorsque la gazinière est propre, car nous ne craignons pas selon le Din que la grille va absorber un goût interdit, puisque tout ce qui y débordera sera immédiatement brûlé sans être absorbé. Cette autorisation est valable également pour les Achkénazim.
La personne qui se montrera rigoureuse sera digne de La Bénédiction. (Chou’t Yabiya‘ Omer vol.10 chap.35 parag.10).

En conclusion: Il faut nettoyer correctement la grille de la gazinière. Ensuite, il faut y déverser de l’eau bouillante à partir d’un ustensile sur le feu ou d’une bouilloire électrique. Durant toute l’année, il est permis d’utiliser la même grille aussi bien pour des marmites viandes que pour des marmites laits sans la Cachériser. Il suffit que la grille soit propre entre les deux. (Il est permis de placer du pain sur la gazinière lorsqu’elle est propre, durant toute l’année). Les Achkénazim s’imposent la rigueur pour Péssa’h, ils passent la grille à la flamme jusqu’à rougissement, ou ils la changent, ou bien ils l’enveloppent de papier aluminium épais).

Source: Halakha Yomit